Tutoriel : Culture de nos orchidées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  tite nabou le Mar 10 Nov 2009 - 21:45

COMMENT AUGMENTER L'HYGROMETRIE (dans son intérieur) ?

La technique la plus simple à réaliser, c'est de prendre un sous-bac de jardinière par exemple. On remplit de billes d'argile, puis on recouvre le tout d'un grillage pour faire une séparation afin d'éviter que le fond du pot soit en contact avec l'eau. Il suffit ensuite de remplir notre bac d'eau (n'importe quelle eau dans le cas présent) et voilà.
en s'évaporant l'eau va augmenter l'hygrométrie ambiante autour du pot Wink

Une petite photo pour illustrer tout ça :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

pour controler l'hygromètrie ambiante dans son intérieur et voir si elle est suffisante pour les orchi, il faut simplement poser à proximité de la plante un hygromètre.
on trouve maintenant des petits modèles électroniques un peu partout à des prix raisonnables, pas besoin d'investir dans une méga centrale climatique avec sonde extérieur et tout le tintouin Wink

J'AI UN KEIKI, QU'EST CE QUE JE FAIS ?

Déjà qu'est-ce qu'un keiki ? :
c'est simplement un bébé orchidée sur met à se développer sur une hampe ou une canne d'une orchidée.
Attention : à ne pas confondre avec les rejets ! eux poussent au pied de la plante mère Wink

Alors, quand un bébé orchidée (keiki) se met à pousser sur la plante mère, il faut respecter la règle des 3. C'est à dire, attendre que ce bébé ait 3 feuilles et 3 racines de 3cm avant de le décrocher pour ensuite le rempoter séparément.
Biensûr, plus on attend et mieux c'est. La règle des 3 n'est qu'un minimum à respecter afin d'avoir une chance de conserver cette nouvelle orchidée.

Voici un exemple de keiki (au début de sa croissance) sur un dendro berry oda:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour éviter d'épuiser la plante mère en attendant que le keiki ait atteint une taille suffisante, on peut prendre quelques brins de sphaigne humide (attention humide, pas complètement détrempée) et entourer les petites racines du keiki avec. Pour fixer la sphaigne, on peut prendre un bout de collant usagé, c'est discret, élastique et puis ça recycle nos collants filés (pour les messieurs, va falloir demander à vos dames lol)
L'humidité ainsi maintenue aura en plus l'effet d'aider le développement racinaire du keiki Wink

QUAND ET COMMENT REMPOTER ?

Il faut rempoter une orchidée lorsqu'elle n'a plus du tout de place dans son pot actuel ET/OU tous les 3 ans environ (cas particulier : les paphios apprécient d'être rempoter tous les ans)
les orchidées aiment être trèès à l'étroit dans leur pot donc toujours prendre un pot juste un peu plus grand, voir le même s'il y a encore un peu de place dedans.

Une fois dépoter, couper tout ce qui n'est pas sain (racines mortes, pourries...), une fois cette opération réalisée, on peut passer les racines dans un bain d'aliette (fongicide pour les conifères disponible dans toutes les jardineries) afin d'éviter une éventuelle attaque de champignon sur les racines fraichement coupées.

Prendre un substrat de qualité ! On en trouve facilement sur le net chez des producteurs d'orchidées. NE PAS prendre les mélanges des grandes jardineries style Truff... qui ne SONT PAS adaptés à la culture des orchidées ! Rassurez-vous, les substrats chez les spécialistes ne sont pas plus chers et vous serez sûr de la qualité.

Tremper le substrat quelques heures dans de l'eau non calcaire, puis le laisser bien s'égoutter avant d'effectuer le rempotage (le plus simple est d'effectuer cette opération la veille Wink )

Le rempotage en lui-même, maintenant :
Remplir environ au 1/3 le pot de substrat, puis poser/disposer l'orchidée dans le pot.
La maintenir dans la position voulue d'une main (bien au centre pour les phalaenopsis, excentré pour toutes les orchidées à pseudo-bulbes, les pseudo-bulbes les plus anciens étant placés contre une paroi afin de laisser toute la place "devant" pour le développement des nouveaux) et compléter le remplissage du pot avec le substrat. La surface du substrat devra se situer au niveau du collet de la plante à la fin du rempotage.
Pensez à bien tasser au fur et à mesure ! Un petit test pour voir si votre orchidée est bien rempotée : vous devez pouvoir prendre la plante par les feuilles SANS qu'elle quitte son pot Wink
Petite astuce : bassiner les racines avant le rempotage, ça va les assouplir afin de limiter le risque de casse pendant le tassement du substrat Wink

Une fois votre rempotage effectué : NE PAS bassiner la plante pendant environ 15 jours (voir 1 mois s'il a fallu couper beaucoup de racines abimées). Durant cette période se contenter de vaporiser la surface du substrat 1 fois par jour pour maintenir une bonne hygrométrie en laissant le temps aux racines de se réinstaller tranquillement ! ATTENTION ! Vaporiser c'est 2/3 pschits pas plus !


Dernière édition par tite nabou le Mar 10 Nov 2009 - 21:59, édité 1 fois
avatar
tite nabou
bouton perlé de rosée

Messages : 684
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 32
Localisation : seine-saint-denis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  tite nabou le Mar 10 Nov 2009 - 21:51

FIN DE FLORAISON, QUE FAIRE ?

Alors, plusieurs solutions en fonction de l'espèce et de ce qu'on veut :

Commençons par les cas où on n'a pas le choix :
Pour toutes les orchidées telles que : odonto, oncidium, cymbidium, paphio à floraisons non successives, cattleya, vanda... bref quasi la totalité des espèces en fait lol. Une fois défleurie, on coupe la hampe à la base. Pas de question à se poser, les hampes ne refleuriront pas.

Pour les paphios à floraisons successives : on ne fait rien. On laisse faire tant qu'il y a un petit bourgeon en préparation au bout de la hampe, les fleurs vont se succéder les unes après les autres toutes seules. Une fois que le dernier bourgeon aura fleuri et qu'il n'y a plus rien au bout, que la hampe commence à sécher, on coupe à la base.

Pour les dendrobium : l'erreur la plus courante est de confondre hampe et canne (surtout dans le cas des Nobile qui ont une floraison tout le long de leur canne entre les feuilles). La canne est le "tronc" de la plante, il ne faut pas y toucher. Donc juste retirer les petits bouts de hampes qui auront portés les fleurs (ils deviendront comme du bois mort une fois sec).

Alors plus compliquer, ou du moins là où vous allez commencer à pouvoir vous poser des questions au moment de la défloraison : les phalaenopsis !
plusieurs solutions :
- la hampe est défleurie mais toujours bien verte :
* le bouton apical (celui qui termine la hampe) est toujours vert : on peut laisser tel quel, il y a toujours un espoir que la hampe reparte de plus belle et refleurisse dans sa continuité.
* le bouton apical est sec : on peut SOIT laisser toujours tel quel, la hampe ne repartira plus du bout, mais peut développer une ramification sur un des yeux (petites parties renflées le long de la hampe), SOIT couper juste au-dessus d'un œil dans l'espoir de provoquer une ramification.
- la hampe est en train de sécher petit à petit : plus rien à faire, elle ne refleurira plus : couper à la base et attendre que la plante en refasse une nouvelle.

Notons que pour les phalaenopsis, il ne faut pas épuiser une plante un peu trop généreuse. 2 ou 3 ramifications c'est déjà très bien, il faut savoir dire stop et "forcer" la plante à prendre un peu de repos. Cela lui permettra de vous refaire de belles floraisons par la suite Wink

PSEUDOBULBES, QU'EST CE QUE C'EST ?

il s'agit de parties renflée situées entre les racines et les feuilles.
il existe différents types de pseudo-bulbes :
- ceux qui forment réellement un bulbe plus ou moins rond ou ovale : odonto, oncidium, cymbidium...
- ceux en forme de cannes : dendrobium, cattleya...

Leur fonction est d'être des réserves de nourriture et d'eau pour la plante.
Ces orchidées se développent en formant des pseudo-bulbes successifs.
un pseudo-bulbe ne refleuri pas. une fois défleuris, les anciens pseudo-bulbes servent de "garde-manger" aux nouveaux, qui seront en état de fleurir une fois qu'ils seront aussi gros et grands que les anciens.
Le cycle de vie d'un pseudo-bulbe est le suivant : il grossit, fleurit, puis petit à petit va se flétrir et perdre ses feuilles (en général la perte des feuilles commence par celles sur les cotés du bulbe, puis celles au-dessus du bulbe) à mesure que les nouveaux se développeront. Avant de tomber, les feuilles vont jaunir/noircir à partir de leurs pointes. C'est normal, il ne faut pas s'en inquiéter.

Lors du développement des nouveaux pseudobulbes, il faut bien veiller à ce qu'ils ne soient pas ombragés par la plante elle-même. ne pas hesiter à orienter/tourner le pot afin que les pousses reçoivent bien la lumière Wink

Si on se retrouve avec de grosses potées, il est possible de diviser, mais il faut toujours conserver au moins 3 pseudo-bulbes à la fois, c'est un minimum. Le plus simple, si on ne veut pas diviser pour avoir plusieurs plants, est d'enlever uniquement les pseudobulbes les plus anciens sans toucher au reste de la plante.

Problèmes rencontrés :
- pseudobulbes jeunes, n'ayant jamais fleuri, sont tout flétris : manque d'eau !
- pseudobulbes et/ou feuilles jeunes, n'ayant jamais fleuri, ont un jaunissement/noircissement partant de la base et deviennent mous : trop d'eau ! attention à la pourriture : toujours bien égouter les pots après bassinage et ne pas laisser d'eau dans les soucoupes/cache-pots ou peut-etre revoir la fréquence de bassinage. cela peut aussi venir du fait qu'on a vaporisé la plante : un coup de froid sur la plante qui n'est pas sèche a les meme conséquences néfastes.

QUEL SUBSTRAT ? DIFFERENTS MODES DE CULTURE :

mélange à base d'écorce de pin :

la grande majorité des orchidées se cultive avec un substrat à base d'écorce de pin, souvent mélangé avec du polysytrène, mousse, billes d'argile, brins de sphaigne... pour améliorer la retention de l'humidité.

ne JAMAIS utiliser de terreau pour les orchidées, à l'exception bien sur des orchidées terrestre comme les Ludisia.

beaucoup d'orchidée sont epiphytes, donc le substrat est "juste" là comme support de culture et nous permet de conserver une humidité suffisante dans le pot afin de ne pas avoir à la arroser tous les jours.
dans leur milieu naturel, elles s'accrochent dans les arbres, parois rocheuses... et ne vivent que du peu de nutriments qu'elles y trouvent (feuilles en décomposition dans les creux d'une branche par exemple). l'eau étant apporté par la forte humidité ambiante de leur milieu et des pluies de la saison pluviale.

en panier et racines nues :

certaines peuvent etre cultivés en panier, racines nues (vanda...), mais cela demande plus d'entretien : vaporisation des racines TOUS les jours, bassinage 2fois/semaine, hygromètrie très forte...

la sphaigne :

souvant utilisée comme élément additionnel dans un mélange, la sphaigne peut aussi être utilisée seule.
cependant, ce substrat est très délicat à maitriser par son fort pouvoir de rétention d'eau (la sphaigne est une vraie éponge).
si on ne maitrise pas parfaitement l'arrosage et la ventilation/aération de la pièce, c'est le drame assuré avec la pourriture de la plante !

la culture sur écorce ou culture dite "montée" :

souvent on utilise un morceau d'écorce de liège.
mode de culture qu'on peut adapter à un grand nombre d'espèces, voir la quasi totalité des orchidées epiphytes, mais plus contraignant dans nos intérieurs qu'une culture en pot.
cela consiste à recréer un support "comme dans la nature", on place donc l'orchidée sur un morceau d'écorce, on recouvre les racines d'un peu de sphaigne, on fixe le tout avec un bout de collant par exemple (élastique et discret). on peut aussi recouvrir la sphaigne avec un peu de mousse pour la déco et augmenter un peu la retention de l'humidité.

l'arrosage se fera par vaporisation, d'où la contrainte, car dans un environnement sec il va falloir vaporiser souvent (la sphaigne retient très fort l'eau, mais seche assez vite dans un milieu ouvert et sec) pour maintenir une bonne hygro à la plante.


Dernière édition par tite nabou le Mar 10 Nov 2009 - 22:00, édité 1 fois
avatar
tite nabou
bouton perlé de rosée

Messages : 684
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 32
Localisation : seine-saint-denis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  tite nabou le Mar 10 Nov 2009 - 21:58

QUAND ET COMMENT ARROSER ?

c'est une question qui semble toute simple et pourtant c'est LA difficulté avec les orchidées !

on parle plus souvent de bassinage, c'est la technique la plus simple, la plus efficace et surtout la moins risquée :
il suffit de prendre un récipient (bassine, cuvette... propre et surtout qui n'a pas servi pour des produits d'entretien comme lessive, eau de javel...), on y verse notre eau de bassinage et il ne reste plus qu'à y tremper nos pots pendant 10/15 min environ (plus longtemps pour les très gros pots). l'eau doit se trouver au 2/3 du pot environ.

l'eau :
elle doit être non calcaire sauf dans les cas particuliers comme les paphios qui apprécient un peu de calcaire. prendre l'eau de pluie, de l'eau osmosée ou de type volvic.
si vous avez la chance d'avoir une eau de ville non calcaire, il faut tout de meme laisser l'eau reposer quelques heures avant le bassinage afin que les produits de traitements aient le temps de s'évaporer.
BANNIR les eaux de récupération de sèche-linge, eau déminéralisée... ! ce sont des idées reçues qui ont la vie dure mais qui sont totalement fausses !

quand ? :
c'est LA question ! on ne bassine QUE quand l'orchidée en a besoin ! oubliez les laps de temps définis, c'est la meilleure façon de se rater ! dans tous les cas, si vous avez un doute, il vaut mieux passer un arrosage que d'en faire un de trop, les orchidées supportent bien la sécheresse par contre trop d'eau c'est la pourriture assurée.

plusieurs techniques pour voir si la plante a besoin d'eau :
- elle est dans un pot transparent : le substrat est sec, les parois du pot (toutes, en haut, en bas, en dessous) sont seches, les racines sont devenus grisatres (dans le cas des phalaenopsis) : vous pouvez arroser
- elle est dans un pot opaque : glisser un doigt dans le substrat pour controler s'il est encore humide ou non ET/OU soupeser le pot, un substrat bien mouillé pesera lourd, alors qu'un substrat sec sera tout léger. bien sur la technique du soupesage est peu fiable pour des débutants, donc il vaut toujours mieux controler directement avec son doigt l'humidité au coeur du pot.

plus l'environnement sera sec et chaud et plus les bassinages seront rapprocher et inversement.
il faut aussi savoir que plus un pot est petit et plus le substrat à l'intérieur séchera vite.

! attention ! :
beaucoup d'orchidées dans les grandes surfaces ou grosses jardineries possèdent une boule de sphaigne au coeur des racines pour maintenir l'humidité plus longtemps. le problème c'est que cette boule de sphaigne est totalement invisible de l'extérieur et peut donc induire méchamment en erreur ! dès l'achat, essayer de glisser un doigt pour sentir s'il y a ou non cette fameuse boule de sphaigne, cela vous évitera de vous fier à l'écorce tout autour qui sèche beaucoup plus vite que la sphaigne et donc de faire pourrir votre orchidée en croyant bien faire Wink

en fonction des espèces, certains orchidées ont besoin d'une période de repos (dendrobium par exemple). cela consiste à stopper quasi totalement les bassinages juste après la floraison et cela sur quelques semaines. d'où l'importance de connaitre l'espèce de nos orchidées pour pouvoir combler parfaitement leurs besoins Wink

L'ENGRAISSAGE :

l'engraissage doit se faire tous les 2 bassinages si possible.

il ne faut jamais engraisser une orchidée aux racines sèches ! l'engrais aurait alors pour effet de bruler gravement les racines !
d'abord effectuer un premier bassinage à l'eau claire, PUIS un deuxième avec l'engrais.
avatar
tite nabou
bouton perlé de rosée

Messages : 684
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 32
Localisation : seine-saint-denis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  tite nabou le Mar 10 Nov 2009 - 22:03

ORCHIDEE DE SERRE FROIDE, TEMPEREE, CHAUDE : QUELLES DIFFERENCES ?

il est important de savoir de quelle espèce est son orchidée afin de répondre au mieux à ses besoins !

pour faire simple, il existe 3 grandes catégories d'orchidées :
- serre froide
- serre tempérée
- serre chaude

en fonction de la catégorie auquelle elle appartient, l'orchidée va demander des conditions différentes en températures, hygrométrie et lumière :

orchidée de serre froide :

beaucoup de gens se font "avoir" en achetant une orchidée pour leur intérieur et se retrouve très vite avec une plante qui ne refleurie pas, se développe difficilement, etc... et c'est parceque très souvent on achète des orchidées de serre froide sans le savoir !
en fait une grande majorité des orchidées qu'on trouve dans le grand commerce sont de serre froide : paphio à feuilles unies, odonto (ou cambria), cymbidium, oncidium, miltonia, dendrobium nobile...

toutes ces orchidées demandent des températures plutot fraiches, voir très fraiches en fonction des espèces, et surtout un bon écart de température entre le jour et la nuit.
il est donc indispensable de les mettre dehors l'été, environ dès que les nuits ne descendent plus en-dessous de 12/13°

pour exemple, un cymbidium aura d'immenses difficultés à fleurir dans un environnement au-dessus de 15°, voir n'y arrivera pas du tout !

ces orchidées aiment aussi une humidité quasi constante dans leur pot, là est leur principale difficulté de culture ! il faut arriver à maitriser les bassinages de façon à ce qu'elles n'aient pas les racines sèchent entre 2 bassinages, mais trop d'eau les fera pourrir.
pas de soleil direct, elles aiment plutot etre mi-ombre, voir ombre toujours en fonction de l'espèce. l'hiver par contre, n'hesitez pas à le mettre le plus proche possible des sources lumineuses (fenetre, velux) ! placez les dans une pièce fraiche si possible lorsque vous les rentrez pour l'hiver.

orchidée tempérée :

se sont les plus "facile" de culture car elles apprècient les températures de nos intérieurs : la plupart des phalaenopsis hybride, paphio à feuilles marbrés (qui sont moins exigents que les paphio à feuilles unis, meme s'ils apprecient tout de meme un petit séjour dans le jardin l'été), dendro phalaenopsis...
dans ces cas pas vraiment de problème, une culture en intérieur est possible toute l'année Wink
pensez tout de même à leur offrir une luminosité maximum l'hiver, tamisez un peu l'été si elles sont "collées" à une fenetre très exposée (les paphios préfèrent etre plutot mi-ombre), et bien sur l'hygromètrie ambiante favorisée par un lit de billes d'argile.

orchidée de serre chaude :

celles-ci sont plutot compliquées de culture si l'on ne peut pas leur offrir des conditions adéquates : forte chaleur, beaucoup beaucoup de lumière (certaines acceptent le plein soleil sous nos latitudes) et surtout une très forte hygromètrie.
elles demandent donc des aménagements particuliers : fogger, rampe horticole, orchidarium, serre tropicale... en fonction des moyens et environnement de l'intérieur de chacuns, si l'on veut qu'elles se développent et fleurissent correctement.

pour ceux qui ne veulent pas se "casser la tête", si vous disposez d'une salle de bain exposée plein sud, avec une belle grande fenetre ou une véranda bien chauffée et humide, ça peut le faire Wink

on peut citer les vandas, angraecum, certains phalaenopsis... en fait on en trouve pas beaucoup dans le grand commerce ormis les vandas.

! attention !
toujours essayer d'identifier precisemment l'espèce de son orchidée et ne pas se fier à la "grande famille" auquelle elle appartient !

en effet, parmis les dendrobiums par exemple, on peut trouver des espèces de serre froide, tempérée et chaude ! un dendro Nobile (serre froide) n'aura donc pas les meme conditions de culture qu'un dendro Finisterae (serre chaude)
avatar
tite nabou
bouton perlé de rosée

Messages : 684
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 32
Localisation : seine-saint-denis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  tite nabou le Mar 10 Nov 2009 - 22:06

OU PLACER NOS ORCHIDEES QUAND ELLES SONT DEHORS ?

lorsque nous mettons nos belles au jardin il y a quelques conditions à respecter :

- il ne faut pas qu'elles soient exposées au soleil direct aux heures les plus chaudes ! le plus simple est de les mettre au pied d'un arbre, arbuste, mobilier de jardin, mur... de manière à ce qu'elles reçoivent le soleil matinal et/ou de fin d'après-midi.
bien sur il faudra aussi tenir compte des espèces de vos orchidées, certaines demandant plus d'ombre que d'autres (les brassias, les paphios par exemple aiment plutot être mi-ombre, voir carrément à l'ombre)

- concernant les risques de pluie : soit vous les placez sous un abri (auvent...), soit vous enlevez tout cache-pot, soucoupe... et les mettez sur une surface qui laisse s'écouler l'eau. dans ce dernier cas, il faudra bien sur adapter les bassinages puisque la plante sera arrosée naturellement Wink vous pouvez aussi pencher un peu les pots (avec une pierre ou autre en dessous) afin que l'eau ne stagne pas du tout ni dessus, ni dessous.

- veillez à ce que vos plantes ne soient pas en plein dans un couloir de vent ! en soit ce n'est pas un problème pour les plantes elles-meme mais ça leur evitera surtout de finir par terre.

- pour les bestioles en tout genre : pour ce qui est escargots, limaces... soit vous mettez une petite soucoupe de bière à proximité (recette de grand mère qui marche Wink ), soit vous faites une jolie barrière de granulés anti-limaces autour de vos pots. pour tout le reste (pucerons, araignées rouges, cochenilles... pas grand chose à faire à part etre vigilent et traiter s'il y a une attaque (rassurez-vous, meme en intérieur ça peut arriver lol)

- pour l'hygro : si elle est insuffisante vous pouvez mettre des petits bacs/sauts d'eau à proximité, soit vous arrosez un peu votre gazon/pavés/dalles autour. mais c'est rarement un problème en fait... l'humidité varie naturellement dehors (plus faible la journée, plus forte la nuit)

attention : si vous vaporisez le feuillage de vos belles, elles doivent etre parfaitement sèchent quand le soleil pointera le bout de son nez ! sinon l'eau aura un effet "loupe" et un minimum de soleil suffira à faire bruler les feuilles. en général, il vaut mieux faire cette opération (qui est loin d'etre indispensable cela dit) en début de matinée.

il ne vous reste plus qu'à trouver l'endroit parfait dans vos jardins
avatar
tite nabou
bouton perlé de rosée

Messages : 684
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 32
Localisation : seine-saint-denis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  tite nabou le Mar 10 Nov 2009 - 22:10

COCHENILLES : QUE FAIRE ?

un problème assez fréquent avec les orchidées : l'attaque de cochenilles !
en général c'est plutot des cochenilles farineuses, celles à boucliers sont plus rares.

à quoi ça ressemble ? :
c'est des bestioles, plus ou moins grosses, à l'apparence cotonneuse, blanchâtre.

bon autant le dire, ces bestioles sont une vraie plaie ! la hantise des collectionneurs !

pour s'en débarasser, mieux vaut de suite opter pour la méthode radicale ! ne traiter que le problème en surface ne va que ralentir l'attaque, mais la progéniture cachée dans le substrat reprendra vite le relais Wink

donc traitement de choc :
dépoter l'orchidée et retirer entièrement toutes les bestioles avec un coton tige imbibé d'alcool à 90°. attention, elles adorent se planquer dans les moindre petits recoins ! nettoyer les racines à grandes eaux.
ensuite rempoter l'orchidée dans son pot avec un substrat neuf et sain. le pot aura été bien nettoyé à grandes eaux avec 2/3 gouttes de liquide vaisselle.
et pour finir un pti nuage de traitement en vaporisation. attention, si vous utilisez un traitement en bombe, pschiter le loin pour ne pas bruler les feuilles avec le jet froid.

bien sur, effectuer le traitement à toutes les orchidées qui étaient en contact avec la plus atteinte pour être sur qu'il n'y ait pas eu contamination Wink

PETITES ASTUCES EN TOUT GENRE :

- pour éloigner et surtout empecher que les bestioles grimpent dans les pots : une petite pincée de sel dans l'eau des bacs de billes d'argile Wink bien sur dans ce cas faut vraiment pas que le fond des pots touchent l'eau ! par contre aucun souci pour la "qualité" de l'hygromètrie, le sel n'a aucun effet sur l'eau qui s'évapore.

- invasion de pucerons ! le plus economique est de traiter avec du liquide vaisselle. en plus on en a tous chez nous donc ça évite de devoir encore acheter des produits pour "rien" et de devoir aller jusqu'à une jardinerie.
il suffit de prendre un vaporisateur, mettre l'eau non calcaire habituelle, 1 ou 2 gouttes de liquide vaiselle, sécouer légeremment pour mélanger et hop vaporiser sur les pucerons.
attention pour les orchi de type phal ou paphio, ne pas laisser de l'eau stagner dans le coeur de la plante.
l'avantage c'est que ce traitement convient à TOUTES les plantes : plantes vertes, rosiers, plantes carnivores et toutes autres plantes du jardin et cela traite aussi contre les araignées rouges ou autres acariens Wink

- plaie ou pourriture sur la plante : mettre un peu de canelle en poudre sur les plaies/parties pourries (aux pinceaux ou avec le doigt). la canelle a un rôle cicatrisant/empeche les infections.
attention ! à ne pas faire sur les racines !

- désinfection d'écorces (si ramassage dans la nature) : on peut faire bouillir dans une casserole les morceaux d'écorce, ou passer un bon coup au micro-onde. ça permet d'éviter d'introduire maladies et/ou bestioles dans nos collections.
avatar
tite nabou
bouton perlé de rosée

Messages : 684
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 32
Localisation : seine-saint-denis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  tite nabou le Mar 10 Nov 2009 - 22:15

QUELS POTS POUR LES ORCHIDEES ?

alors pour une question pratique on utilise des pots en plastique : cette matière maintient bien mieux l'humidité.
autre intéret, les racines des orchidées ne s'y accrochent pas ! dans la nature elles s'accrochent grâce à leurs racines (pour les epyphites) et donc le problème des pots en terre cuite, donc rugueux, c'est que les racines s'y accrochent et c'est donc très difficile de les retirer sans les abimer lors des rempotages.

après pour ce qui est de pots transparents ou opaques :
pour les phal c'est vrai qu'il y a un interet aux pots transparents, ça permet aux racines d'effectuer leur photosynthèse, mais c'est n'est pas complétement obligatoire, on peut très bien les cultiver dans des pots opaques. toutes les autres orchidées de cultivent très bien en pots opaques.
par contre le gros avantage des pots transparents, surtout pour les collectionneurs débutants qui ne maitrise pas bien les bassinages, c'est que la transparence des pots permet un controle "visuel" de l'humidité dans les pots.
donc pour résumer c'est un peu en fonction des gouts/préférences de chacun Wink

le plus important reste la taille des pots !
les orchidées aiment etre à l'étroit donc ne jamais les mettre dans des pots trop grands (souvent c'est le premier geste qu'on envisage croyant bien faire parcequ'on a mal au coeur de voir nos belles toutes étriquées dans leur "petits" pots). il faut que les racines occupent la quasi totalité du pot, sinon la plante va s'affairer à développer son système racinaire pour remplir le pot et ne fleurira donc pas ou très peu jusqu'à ce que le pot soit "au complet" Wink

feuilles en accordéons :

on rencontre parfois ce problème sur les orchis à pseudobulbes.

2 raisons :
- soit la plante a manqué d'eau durant la formation de la feuille
- soit la feuille a été bloquée par une autre ou un pseudobulbe d'à coté pendant sa croissance

malheureusement il n'y a rien à faire une fois que la feuille a pris ces mauvais plis. cela dit, à part le coté esthétique un peu entamé, ça ne gène en rien la plante Wink

juste vérifier qu'elle est la cause, si cela vient d'un manque d'arrosage, revoir la fréquence pour les fois à venir. si feuille bloquée, juste la "débloquée" pour qu'elle puisse continuer sa croissance normalement.
avatar
tite nabou
bouton perlé de rosée

Messages : 684
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 32
Localisation : seine-saint-denis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  tite nabou le Mar 10 Nov 2009 - 22:26

ORCHIDEE MAL EN POINT : COMMENT FAIRE UN SAUVETAGE ?

on est toujours tot ou tard face à une orchidée en mauvais état : feuilles façon "oreilles de cocker", molles, vides, ridées... et dans la grande majorité des cas, cela vient du fait qu'il n'y a plus rien dans le pot !
excès d'arrosage, mauvais substrat ou trop vieux... peuvent avoir raison des racines et malheureusement c'est souvent l'aspect extérieur qui nous alerte "trop" tard.

la première chose à faire lorsqu'on se rend compte du déperissement d'une plante, le premier reflexe est donc de dépoter pour voir l'état des racines.

une fois la plante dans les mains, couper tout ce qui n'est pas sain (racines pourries, marrons/noirs, suintantes...) et une fois cette opération réalisée il y a 2 solutions :

- soit il y a encore suffisamment de belles grosses racines bien vertes (au moins 3/4 grand minimum) : dans ce cas, rempoter correctement après passage dans un bain d'aliette comme un rempotage normal d'entretien (pour plus d'explications voir le dossier "Quand et comment rempoter")

- soit c'est la cata ! quasi plus de racines, voir plus du tout : dans ce cas, il y a encore un espoir. il y a plusieurs techniques toutes basée sur le meme principe...

Une première méthode :

prendre un pot normal, où l'on met au fond une petite soucoupe retournée, un grillage ou n'importe quel autre truc pour que les racines restantes ne touchent pas l'eau, puis poser l'orchidée dessus (feuilles par dessus les bords du pot) sans substrat.
il faut ensuite placer le pot dans une soucoupe pleine d'eau et recouvrir le tout d'un sac plastique transparent. il ne faut surtout pas oublier de faire plusieurs trous dans le sac afin qu'il y ait des aérations et retirer/soulever le sac tous les 3/4 jours environ pour éviter une attaque de moisissure ! le niveau d'eau dans la soucoupe devra etre maintenu constant donc remplir à mesure que l'eau s'évapore.
l'installation devra être placée dans un endroit très lumineux (sans soleil direct) et où les températures tourneront autour de 20°.

le but étant de recréer une ambiance fortement humide, type serre afin de booster la production racinaire.

l'orchidée va puiser l'énergie nécessaire dans les feuilles qui restent, il est donc normal qu'elles se flétrissent/jaunissent et tombent au fur et à mesure. du moment que de nouvelles racines et feuilles arrivent pas d'inquiètude à avoir.

Autre méthode en photo (by Joyce Wink ):

photo n 1
le pot de verre non percé + les billes d'argile rincées
+ pot a faisselle vu d en haut
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

photo n 2
la meme chose vu de l'exterieur
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


photo n 3
installation de la nappe verte
ça c'est mon petit plus
La nappe verte, c'est un detournement d'objet. Au depart, c'est vendu pour la conservation des legumes en refrigerateur.
C'est a base de charbon actif, imputrescible. Les racines s'y agrippent et la traverse facilement. Laisse la circulation d'air et retient juste un peu d'humidité sans etre détrempée
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

photo n 4
l'oncidium est installé
comme c'est une orchidée qui aime etre à l'etroit, le pot à faisselle etait indispensable
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

photo n 5
on apercoit bien le niveau d'eau qui atteint le fond du panier à faisselle mais qui ne mouille pas la nappe verte.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

photo n 6
résultat final le jour de l'installation de l'oncidium
c'etait il y a 3 semaines
depuis une nouvelle pousse est apparue et elle se developpe correctement.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

et encore une méthode que j'utilise perso xD :

sauvetage dans la sphaigne pure :
pour le moment que de très bon résultats sur les 4 orchi mises à ce régime, dont 2 qui n'avaient plus du tout de racines et auxquelles j'avais carrément amputé le tronc !
passage à l'aliette puis directement plaçées dans la sphaigne humide mais pas tassée.
attention toutefois ! il faut que la sphaigne soit humide mais jamais détrempée !

le sauvetage peut prendre beaucoup de temps en fonction de l'état de départ de la plante, il faut donc s'armer de patience Wink
avatar
tite nabou
bouton perlé de rosée

Messages : 684
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 32
Localisation : seine-saint-denis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  tite nabou le Mar 10 Nov 2009 - 22:33

Où acheter des plantes de qualités et variées ?

les questions demandant les producteurs sérieux revenant assez souvent, voilà quelques producteurs français (et un italien mais sûr autant que les autres) :

nardotto : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
la canopée : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
la cours des orchidées : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
vacherot et lecoufle : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
lecoufle : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

tous ceux-ci sont des cultivateurs top qualité, avec plus ou moins de choix d'espèces en vente, espèces plus ou moins compliquées et prix variables aussi Wink

bien sur tous offrent aussi à la vente des accessoires de culture : substrat, pots...

Comment choisir une orchidée à l'achat ?

mine de rien c'est super important ! beaucoup de gens se font "avoir" en achetant une belle floraison alors que la plante est deja quasi moribonde !

premiere chose : ne pas se fier aux fleurs ! si vous voulez une orchidée pour la conserver ce n'est pas l'élèment important, loin, très loin de là !

les choses à observer :

premier coup d'oeil aux feuilles :

- elles doivent etre bien "raides/fermes", seul les feuilles longues ont de droit d'être retombantes. pour les phal mieux vaut des feuilles bien larges que longue et toutes fines.
- bien vertes. bon le vert va varier d'une espèce à l'autre donc se référer au vert de l'espèce. il peut y avoir le bout de feuilles un peu marron/noir, pas trop un souci SI c'est sur les vieilles feuilles ET SI ce ne sont que les bouts des feuilles qui présentent ça. par contre toutes taches au milieu d'une ou plusieurs feuilles, trous sur les feuilles... sont à éviter.
- épaisses. idem, d'une espèce à l'autre ça varie, un phal aura des feuilles vraiment épaisses alors que d'autres, comme les cymb auront des feuilles plus plates. mais globalement, meme sur une plante avec des feuilles "plates", au toucher on doit sentir une épaisseur et non une feuille de papier !
- pas ridées ! les seuls sillons acceptés sont ceux de la feuille. toutes autres rides n'étant pas les rainures naturelles des feuilles indiquent un problème (notamment un mauvais état des racines ou un manque d'arrosage trèèès important)
- en profiter pour vérifier la non présence de bestioles !

une fois les feuilles "validées", on passe aux pseudobulbes ou trogon en fonction de l'espèce :

- les pseudobulbes doivent etre bien renflés, sans trop de rides (sauf pour les vieux) mais les jeunes ne doivent quasi pas en avoir ! bien vert (idem les vieux peuvent tourner au jaune/marron mais vraiment les vieux qui n'ont plus de feuilles hein)
- trés important pour les orchidées à pseudobulbes (odonto, oncidium...) : toujours préférer la plante qui a déjà de nouvelles pousses robustes en plus des pseudo et des hampes florales, car ces nouvelles pousses sont les futures pseudos et les fleurs de l'an prochain, donc l'avenir de la plante..il m'arrive de plus en plus souvent, quand j'ai le choix entre plusieurs pots de la même orchidée, de choisir une moins fleurie, ou fanée, mais qui a déjà 2 ou 3 pousses trés robustes sur le côté...
- dans le cas des Cattleyas, il est normal que les pseudo-tiges soient enveloppées d'une sorte de parchemin, parfois + ou - tâché de noir... ne pas s'en inquiéter..par contre éviter de choisir celles dont on a coupé les racines les plus récentes au ras du pot!!!
- les trogons/coeur de phal ou paphio... doivent etre bien net, ferme, aucune trace de pourriture ou autres !

le dernier examen, c'est les racines :

c'est trèèèès important !
ne pas hesiter à dépoter la plante dans le magasin pour vérifier l'état des racines. ils faut qu'elles soient en nombre et de qualité !
pour un phal, elles doivent etre vertes ou grisatre en fonction de l'état de sécherresse.
pour un paphio, elles doivent etre "poilues/duveteuses" dans les marrons.
pour toutes les odonto, cattleya, cymb... elles sont plus fines que sur un phal, blanchatres virant plus ou moins au vert en contact de l'eau.
mais dans tous les cas elles ne doivent surtout pas être noir/poisseuses et marron ormis les paphios... !

pour revenir aux bestioles et/ou maladies :
jetez un coup d'oeil aux plantes environnantes, si une d'elle est infestée, passez votre chemin ! mieux vaut ne pas prendre le risque de ramener une saloperie chez soi Wink

on peut aussi en profiter pour voir s'il y a besoin de rempotage une fois chez soit : substrat décomposé, de mauvaise qualité, boule de sphaigne au coeur du pot... ça évite d'avoir de mauvaises surprises plus tard.

bref ce n'est pas une perte de temps de vérifier l'état d'une plante à l'achat, c'est meme primordiale pour garantir une bonne suite aux événements Wink
avatar
tite nabou
bouton perlé de rosée

Messages : 684
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 32
Localisation : seine-saint-denis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  tite nabou le Mar 10 Nov 2009 - 22:37

Cache-pot ou pas cache-pot ?

voilà une question qui est souvent posée !

alors je dirais que tant qu'on peut s'en passer c'est pas plus mal... ça entraine parfois certains soucis qui auraient été facilement évitables sans l'utilisation de cache-pot...
je suis plutot pour le bien-etre de mes plantes, plutot que de favoriser le coté esthetique lol.

si toutefois il vous est impossible de vous en passer, voilà les règles à suivre :

- il faut que le diamètre du cache-pot soit bien plus large que celui du pot de l'orchidée ! cela pour permettre à l'air de circuler correctement autour du pot et ne pas "étouffer" le pot de l'orchidée. dans le cas inverse, vous vous exposez au risque de pourriture des racines au moindre incident d'arrosage !

- il NE faut PAS que le fond du pot de l'orchidée touche le fond du cache-pot ! cela pour éviter tout risque que le pot de l'orchidée trempe dans un fond d'eau en cas d'un mauvais égouttage. idem que précédemment, c'est pourriture assurée !

pour réhausser le pot plusieurs solutions :
- soit vous mettez un peu de billes d'argile au fond du cache-pot et laissez le premier niveau sec (celui en contact avec le pot de l'orchi)
- soit vous coincez un bout de grillage ou autre pour faire une séparation
- soit vous mettez au fond une boule à récurer pour faire la vaisselle (ces boules en métal qu'on trouve dans toutes les grandes surfaces)
- acheter un cache-pot fait pour les orchidées. ils sont fait de telle manière à ce que le pot ne puisse toucher le fond (base plus étroite, sorte de cales sur les cotés internes...). mais dans ce cas, vérifier bien que le diamètre soit correct pour votre pot.

maintenant, il faut savoir que l'hygromètrie sera plus difficile à gerer qu'avec un bac de billes d'argile !
en effet, l'hygromètrie doit etre obtenue et gérer tout autour de la plante et non uniquement dans le pot ! c'est pourquoi on conseille de prendre des bacs qui couvrent l'ensemble de l'envergure de la plante et pas seulement le diamètre du pot, pour que l'eau en s'évaporant soit "captée" par la totalité du dessous des feuilles Wink

pour les orchidées mises au jardin, il est évident qu'il faut faire très attention en cas de pluie ! il ne faudrait surtout pas que le cache-pot se remplisse et que l'orchi vienne à faire une baignade prolongée !
par contre, les caches-pots permettent parfois de stabiliser des pots en bascule. il suffit de faire un ou des trous au fond du cache-pot pour éviter tous problèmes de noyade Wink

Idées reçues fausses : les orchidées ne sont pas fragiles !

l'idée que ce sont des plantes délicates, c'est une belle idée reçue mais fausse qui vient du fait que souvent les gens achètent des plantes deja moribondes dans les magasins style grandes surfaces, donc forcément la plante étant deja quasi morte avant d'arrivée chez soit ça aide pas... à part décourager les débutants Evil or Very Mad
deuxième idée fausse qui provoque souvent des ratées, c'est de croire que les orchidées doivent reçevoir beaucoup d'eau. du coup les gens les font tout simplement pourrir en croyant bien faire.

idem dire qu'il ne faut surtout pas de courants d'air ! c'est faux !
les orchidées apprécient le brassage d'air régulier et ça évite aussi d'avoir une humidité confinée qui crée de la pourriture.
la seule chose qu'il faut éviter c'est d'ouvrir la fenêtre en grand quand on est en plein hiver. sûr que la différence entre un intérieur chauffé et l'extérieur à -10°, ça l'orchidée va pas aimer le choc thermique.

demandez-vous si dans la nature, les orchidées sont papouillées, hyper protégées et mise à l'abris de tous événements climatiques ou autres ? bien sur que non, elles se prennent les moussons sur la tête, les attaques de bestioles and co et survivent et refleurissent parfaitement Wink

donc si on respecte les bases de culture, ce sont des plantes assez faciles. enfin je parle des espèces courantes, après bien sur d'autres espèces demandent des conditions plus particulières et surtout difficiles à obtenir sans aménagements spécifiques. mais encore une fois la difficulté réside dans le fait qu'on veuille cultiver des espèces inadaptées à nos conditions de vie.
donc la première question à se poser avant de craquer sur une espèce d'orchidée un peu plus "contraignante", c'est de se demander si on pourra lui offrir les conditions adéquates, sinon faut pas s'étonner de s'y casser les dents Wink
avatar
tite nabou
bouton perlé de rosée

Messages : 684
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 32
Localisation : seine-saint-denis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  tite nabou le Mar 10 Nov 2009 - 22:42

Composition des hybrides :

alors la liste n'est pas fermée, je ne cite ici que les plus courants.

par ordre alphabétique :

angulocaste : anguloa x lycaste
ascocenda : ascocentrum x vanda
beallara : brassia x cochlioda x miltonia x odonto
brassolaeliocattleya : brassavola x cattleya x laelia
brassada : ada x brassia
brassidium : brassia x oncidium
brassocattleya : brassavola x cattleya
burrageara : cochlioda x miltonia x odonto x oncidium
lealiocattleya : cattleya x laelia
miltassia : brassia x miltonia
miltonidium : miltonia x oncidium
miltoniopsis : miltonia x phalaenopsis
odontocidium : odonto x oncidium
odontonia : odonto x miltonia
potinara : brassavola x cattleya x lealia x sophronitis
propetalum : promenea x zygopetalum
sophrolealiocattleya : cattleya x lealia x sophronitis
wilsonara : cochlioda x odonto x oncidium
vandaenopsis : phalaenopsis x vanda

à savoir :
beaucoup de ces hybrides (beallara, burrageara, miltassia, miltonidium, odontocidium, odontonia, wilsonara) se trouvent sous l'appellation "cambria" ou "odontoglossum" et les hybrides de cattleya sous le nom de "cattleya" (tout court) dans les jardineries...
avatar
tite nabou
bouton perlé de rosée

Messages : 684
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 32
Localisation : seine-saint-denis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  tite nabou le Mer 11 Nov 2009 - 19:51

Avantages du bassinage contre inconvénients de l'arrosage :

alors pour résumer, je vais juste donner les mauvais coté de l'arrosage :
- en cas d'une petite erreur de manip, on met vite de l'eau au coeur de la plante et hop plante mourrue (c'est une peu le problème majeur qui fait qu'on n'arrose pas)
- le substrat des orchi étant très léger, l'eau ne fait que couler à travers le pot lors d'un arrosage, avec un bassinage on est sur que la plante a eu sa dose d'eau

un autre avantage pour le bassinage : seul 1/3 de pot est vraiment baigné, le reste gagnant en humidité mais n'étant jamais trempé. donc en cas de rattage (trop gros bassinage, bassinage trop fréquent...), l'orchi a toujours une grosse partie du pot où les racines peuvent se "refugier et se développer" sans etre menacées par la noyade Wink
avatar
tite nabou
bouton perlé de rosée

Messages : 684
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 32
Localisation : seine-saint-denis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  tite nabou le Mer 11 Nov 2009 - 19:54

Comment faire un orchidarium :

voilà un parfait exemple décrit (en photo) et réalisé par Frodon :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
tite nabou
bouton perlé de rosée

Messages : 684
Date d'inscription : 03/11/2009
Age : 32
Localisation : seine-saint-denis

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  caro2584 le Jeu 19 Nov 2009 - 15:13

Coucou Tite Nabou :flower:

Me voilà inscrite sur ce site afin de pouvoir continuer à converser avec toi et de pouvoir apprendre à soigner ma phal.

Je te fais des gros bisous

Caro
:ola:
avatar
caro2584
jeune pousse

Messages : 5
Date d'inscription : 19/11/2009
Age : 33
Localisation : Franche comté

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  claude le Jeu 19 Nov 2009 - 15:43

Bienvenue Caro2584 ici [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] pour te présenter et nous t'indiquerons des petits trucs.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"L'ignorant affirme, le savant écoute, le sage réfléchit"
avatar
claude
Pétale de velours

Messages : 34768
Date d'inscription : 26/10/2009
Age : 66
Localisation : marne

http://www.facebook.com/pages/Aux-Jardinautes/222773704441035

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  claude le Ven 20 Nov 2009 - 7:09

Tite Nabou, beau boulot bisous


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
"L'ignorant affirme, le savant écoute, le sage réfléchit"
avatar
claude
Pétale de velours

Messages : 34768
Date d'inscription : 26/10/2009
Age : 66
Localisation : marne

http://www.facebook.com/pages/Aux-Jardinautes/222773704441035

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  Florchidée le Ven 20 Nov 2009 - 18:31

Bienv'nue Caro, contente de te voir ici Wink

Merci Nana pour ton boulot avec ces tutos bisous
avatar
Florchidée
bouton perlé de rosée

Messages : 429
Date d'inscription : 28/10/2009
Age : 22
Localisation : Valence

http://www.auxjardinautes.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  lafraisemasquée le Lun 23 Nov 2009 - 10:13

Hyper, hyper, hyper instructif !!!!

Bravo !!!

Et dire que j'allais droit acheter du terreau à orchi à carrouf pour rempoter mon orchi.... Embarassed
Grosse bétise évitée de justesse !!!!!

Merci beaucoup pour le boulot qu'a engendré tout c epost !!!!


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

A chaque minute de colère, 60 secondes de bonheur sont perdues...
avatar
lafraisemasquée
Clochette tintinnabulante

Messages : 4743
Date d'inscription : 27/10/2009
Age : 43
Localisation : Gironde (33)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  Bibou2a le Jeu 28 Jan 2010 - 18:23

Merci pour tous ces bons conseils ! C'est super !!! Et complet !
avatar
Bibou2a
bouton perlé de rosée

Messages : 352
Date d'inscription : 26/01/2010
Age : 41
Localisation : Corse du Sud

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  mayelle le Ven 21 Jan 2011 - 17:14

cheers c'est parfait ! top


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
mayelle
Pistil enchanteur

Messages : 38793
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 58
Localisation : Bordelais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  bernadette le Mer 30 Mar 2011 - 21:09

merci je vais lire tout cela avec interet
avatar
bernadette
bouton perlé de rosée

Messages : 969
Date d'inscription : 02/05/2010
Age : 69
Localisation : bretagne 29

http://chez-bernadette.over-blog.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  Umabel le Jeu 1 Aoû 2013 - 11:17

Merci tite nabou, pour tout ces précieux conseils très utiles 
avatar
Umabel
jeune pousse

Messages : 15
Date d'inscription : 26/07/2013
Age : 51
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tutoriel : Culture de nos orchidées

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum